<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=253319183333047&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Comment réduire les temps d'arrêt des équipements et maximiser la productivité de la flotte

Comment réduire les temps d'arrêt des équipements et maximiser la productivité de la flotte

Qu'est-ce que le temps d'arrêt des équipements?

Le temps d’arrêt d'un équipement représente la durée pendant laquelle votre équipement n'est pas opérationnel. Il peut s'agir d'un arrêt planifié ou non planifié.

Lorsque vous prévoyez le passage des équipements à l'atelier ou au dépôt pour des opérations de maintenance préventive, il s'agit d'un temps d'arrêt planifié. Si votre équipement tombe en panne au cours d'une intervention et nécessite des réparations d'urgence, il s'agit d'un temps d'arrêt non planifié.

Il est essentiel d'établir comment votre flotte définit les "temps d'arrêt", car les paramètres utilisés varient d'un secteur à l'autre. Le temps d'immobilisation commence-t-il lorsqu'un véhicule tombe en panne ou une fois qu'il entre dans l'atelier ? Devriez-vous suivre le temps d'immobilisation de chaque véhicule par mois ou le nombre total de jours d'immobilisation par incident ? Des directives claires vous aideront à mieux comprendre comment les temps d'immobilisation affectent votre flotte.

Les gestionnaires de flotte doivent maximiser l'utilisation des actifs pour disposer d'une flotte productive et rentable. Si une pièce essentielle de l'équipement est bloquée, elle peut provoquer une chaîne de retards qui affectent l'ensemble du système. C'est pourquoi l'une des tâches les plus importantes du gestionnaire de flotte est de minimiser les temps d'arrêt des équipements.

Le coût des temps d'arrêt des équipements

Dans le secteur de la construction, les taux d'immobilisation non planifiée atteignent souvent 20 à 30%. En d'autres termes, une flotte peu performante (avec environ 50 actifs) pourrait perdre près de 2 millions de francs suisses par an ! (Source: For Construction Pros)

Les temps d'arrêt des équipements entraînent de nombreux coûts cachés, dont beaucoup ne deviennent apparents que trop tard. Voici quelques conséquences courantes des temps d'arrêt:

  • Perte de revenus et de profits
  • Contrats retardés ou annulés
  • Délais manqués
  • Réduction de la productivité de la flotte et du taux d'utilisation des actifs
  • Coûts de réparation et de remplacement de machines entières et/ou de plusieurs pièces détachées
  • Location de matériel supplémentaire
  • Frais juridiques et pénalités supplémentaires
  • Coûts des heures supplémentaires dans plusieurs départements
  • Frais de consultations auprès de tiers
  • Perte de clients
  • Mauvaises relations publiques et atteinte à la réputation de l'entreprise

Selon la taille du parc automobile, les temps d'arrêt peuvent entraîner une perte de revenus allant jusqu'à 800 dollars par jour (Source : Fleet Maintenance).

Tous ces facteurs peuvent entraîner des pertes énormes pour l'entreprise. En tant que responsable, préférez-vous passer votre temps à éteindre des feux ou à appliquer de meilleures pratiques de sécurité contre les incendies ? La mise en place d'un meilleur programme préventif de maintenance peut contribuer à atténuer et à minimiser de nombreuses catastrophes éventuelles.

Calculer les temps d'arrêt des équipements

Comment appréhender les temps d'arrêt et leurs effets sur votre parc de véhicules ? En premier lieu, il faut les calculer. Voici la formule simple pour calculer les temps d'arrêt.

Temps d'arrêt = (temps d'indisponibilité de l’actif)/(temps total) x 100

Par exemple, si votre bulldozer a fonctionné pendant 80 heures le mois dernier, mais qu'il est tombé en panne deux fois et a été hors service pendant 10 heures, vous calculerez le temps d'arrêt comme suit :

Temps d'arrêt = (10/80)x100

Temps d'arrêt = 12,5%

Bien sûr, si votre flotte compte des dizaines, voire des centaines d'actifs, le calcul manuel des temps d'arrêt ne serait pas une utilisation judicieuse de votre temps. Même la mise à jour des feuilles de tableur peut entraîner des erreurs de calcul et des heures supplémentaires administratives inutiles.

Alors, quelle serait la meilleure solution ? Laisser la technologie effectuer le gros du travail.

Suivi automatisé des temps d'arrêt avec Logifleet

De quelle manière l'utilisation d'un logiciel de gestion de flotte comme Logifleet permet-elle de contrôler la productivité et les temps d'arrêt de la flotte ? Rien de plus simple.

Lorsque vous installez des traceurs GPS sur votre équipement et vos véhicules, ils transmettent automatiquement des données essentielles au logiciel de gestion de flotte. Ces données en temps réel sont enregistrées en ligne et peuvent être consultées à distance, sans besoin de la présence d’un responsable sur place. (En savoir plus sur le fonctionnement de Machine Connect).

La télématique enregistre automatiquement toutes les activités des actifs, les heures de travail des ouvriers, les itinéraires, les temps d'arrêt et bien plus encore. (Découvrez comment fonctionne la surveillance télématique des flottes et son importance.) Le logiciel peut communiquer aux gestionnaires de flotte des rapports de performance réguliers pour chaque actif et/ou opérateur.

Désormais, vous n'avez plus besoin de collecter manuellement ces informations. Vous pouvez également filtrer de différents intervalles de temps pour découvrir les tendances générales liées aux temps d'arrêt. Le logiciel transforme également l'affectation des véhicules et le suivi des stocks en un jeu d'enfant. (Lire la suite : Comment Logifleet vous aide-t-il à la planification de la flotte?)

Sans la télématique, il serait impossible de voir en un coup d'œil la performance de l'ensemble de votre flotte. Avec l'aide d'un logiciel de gestion de flotte, vous pouvez être alerté des problèmes potentiels avant qu'ils ne deviennent graves. Vous pouvez également mettre en place des notifications automatiques pour garder le contrôle sur les opérations de maintenance préventive pour tous vos actifs.

Moyens de réduire les temps d'arrêt des équipements

Nous avons établi que les taux de temps d'arrêt sont très élevés pour de nombreuses flottes. Nous savons également qu'ils entraînent des conséquences importantes pour toutes les entreprises et qu'ils peuvent avoir un impact considérable sur vos résultats nets. Voici les meilleurs moyens de réduire les temps d'arrêt de la flotte.


1. Anticipez le coût des temps d'arrêt

De nombreux gestionnaires de flotte négligent la nécessité de budgétiser le coût des temps d'arrêt. Ils se concentrent plutôt sur les coûts opérationnels directs. C'est pourquoi de nombreuses entreprises ne connaîtront jamais le coût réel de l'ensemble de leurs équipements.

Chaque entreprise est confrontée à des erreurs, des situations d'urgence et d'autres contretemps. Si vous ne mettez pas en place un plan pour atténuer et prévenir ces arrêts, votre entreprise subira des pertes plus importantes.

Il est utile de vérifier souvent les taux d'utilisation de vos actifs et de prévoir des provisions dans votre budget pour couvrir ces arrêts imprévus. Il est également judicieux de prévenir autant que possible les pannes grâce à un programme de maintenance préventive cohérent.


2. Investissez dans un logiciel de suivi automatisé des temps d'arrêt

Vous ne pouvez pas trouver de solutions à des problèmes dont vous ignorez l'existence. Vous ne pouvez pas non plus trouver des réponses sans d'abord mesurer les données.

Un logiciel de gestion de flotte aussi complet que Logifleet permet de suivre les temps d'arrêt 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an. Recevez des alertes lorsque vos véhicules sont inactifs. Recevez des notifications sur les prochaines échéances d'entretien ou celles qui sont en retard. Et figurez-vous... ces fonctionnalités ne sont qu'un bref aperçu de ce que vous pouvez attendre d'un logiciel de gestion de flotte !

Investir dans le tracking des temps d'arrêt réduira ceux qui n'étaient pas planifiés. L'augmentation de la productivité permettra à elle seule d'amortir le coût de ce logiciel. Vous souhaitez découvrir comment Logifleet peut améliorer votre retour sur investissement en 2021 ? Réservez un appel de consultation rapide avec nous.

3. Suivez et minimisez les coûts inutiles

La meilleure façon de dégager des économies et d'augmenter les profits est de minimiser les coûts inutiles de la flotte.

Pour les équipements lourds, il est important de contrôler des indicateurs tels que :

  • Litres consommés en marche au ralenti (par jour/par actif)
  • Jours ouvrés (par an)
  • Actifs volés / disparus (par période de 3 ans)
  • Coût moyen de remplacement
  • Coût moyen de location par mois
  • Heures travaillées pour rassembler les informations liées à la maintenance (par semaine, dans l'organisation)
  • Heures de main d’œuvre des mécaniciens économisées par actif (par an)

Lorsque vous suivez et évaluez ces informations, il vous est plus facile de gérer le budget de votre flotte et d'établir des prévisions plus précises avec le temps.

D'autres avantages du suivi de la flotte sont les suivants :

  • Réduire les temps d'inactivité/temps d'arrêt des véhicules, des outils et des machines
  • Prévenir la perte et le vol d'actifs
  • Louer et/ou acquérir moins souvent
  • Réduire le temps administratif passé à collecter manuellement les heures de maintenance et de fonctionnement des équipements.
  • Réduire les heures supplémentaires et les coûts de main-d'œuvre des mécaniciens grâce à l'entretien préventif

Explorez d'autres moyens de réduire les coûts de votre flotte ici

4. Suivez le cycle de vie de vos machines

En suivant le cycle de vie de chaque machine, vous serez en mesure de mieux déterminer où se concentrent vos coûts et de trouver des moyens de les réduire. Équilibrez l'utilisation de votre flotte pour éviter la sur- ou sous-utilisation de vos actifs les plus importants. En examinant les taux d'utilisation, les coûts opérationnels et la valeur de remise en vente, vous pouvez mieux déterminer le moment idéal pour remplacer certains actifs ou réduire la taille de votre parc.

Logifleet est une solution complète pour vos besoins de gestion de flotte. Découvrez dès aujourd'hui comment vous pouvez faire des économies sur les coûts de votre flotte en nous demandant une consultation, sans aucun engagement de votre part.

 

Sources:

https://www.forconstructionpros.com/equipment-management/article/21104195/the-true-cost-of-unplanned-equipment-downtime

https://www.constructionequipment.com/cost-downtime

https://www.fleetmaintenance.com/shop-operations/shop-management/article/11289492/how-does-your-vehicle-downtime-measure-up

Raphaël Greppin

Raphaël Greppin

Fondateur et directeur de LogiFleet SA depuis 2002, je m'occupe de la conduite de l'entreprise, de l'acquisition et de la gestion de projets.

Articles du même thème

5 bonnes pratiques en matière de gestion des documents que tout gestionnaire de flotte doit connaître

5 bonnes pratiques en matière de gestion des documents que tout gestionnaire de flotte doit connaître

par Raphaël Greppin
Comment contrôler les besoins d'entretien de votre flotte ?

Comment contrôler les besoins d'entretien de votre flotte ?

par Raphaël Greppin

S'inscrire à notre Blog